• Home
  • News
  • 10 avantages du Management de Transition : #2 LA FLEXIBILITÉ

Les qualités du manager : l'éthique

L’actualité nous apporte quasiment chaque jour son lot de crises qui trouvent leur origine dans le non-respect de principes éthiques. Un manquement à l’éthique et c’est toute la réputation d’une entreprise qui peut être compromise. Une des caractéristiques essentielles d’un leader, sinon la principale, est d’avoir un comportement éthique.

Selon le dictionnaire Larousse, l’éthique est « l’ensemble des principes moraux qui sont à la base de la conduite de quelqu'un ». Le sujet est complexe puisque les « principes moraux », ou « valeurs » à la base de la conduite de quelqu’un dépendent, dans une large mesure, des normes et valeurs sociales / religieuses qui prévalent dans son pays, sa communauté et son environnement. 

D’où l’importance, pour l’entreprise, d’afficher ses valeurs et rédiger une « charte d’éthique », ou « code de déontologie » ou « charte des bonnes pratiques ».

Pour un manager, avoir un comportement éthique se traduit, à titre personnel, par :

  • Être sincère, dire la vérité Être intègre,
  • Honorer ses engagements,
  • Respecter les bonnes mœurs et l’ordre public 

Et, à titre professionnel, par : 

  • Adopter des pratiques commerciales licites (corruption, trafic d’influence)
  • Ne pas être en conflit d’intérêts.
  • Respecter les contrats négociés (quelles que soient les parties prenantes : clients, fournisseurs, partenaire).
  • Respecter la législation du travail, y compris à l’international.
  • Ne pas faire preuve de discrimination.
  • Respecter l’intimité et l’intégrité de ses collaborateurs (harcèlement)
  • Respecter les engagements de l’entreprise en matière de responsabilité sociétale.
  • Respecter les engagements de l’entreprise en matière de développement durable.
  • S’assurer de la sécurité des produits et donner des informations en matière de dangerosité.
  • Faire un usage des biens professionnels comparable à celui qu’il ferait de biens personnels (voiture de fonction, téléphone, ordinateur, etc.).
  • Respecter les règles de sécurité, de prudence et de comportement, notamment à l’étranger.
  • Respecter les règles de secret professionnel / confidentialité.
  • Faire un usage professionnel des réseaux sociaux.

L’entreprise doit également décrire dans sa charte d’éthique le processus interne de système d’alerte « éthique professionnelle » 
La liste ci-dessus n’est pas limitative puisque, certaines activités, requièrent des engagements spécifiques (biotechnologie, secteur médical, droit, etc.). 

ESSENSYS a contribué à l’élaboration et a adopté la Charte d’éthique et de déontologie de la Fédération Nationale du Management de transition (FNMT) et a intégré dans ses processus de sélection des managers de transition des procédures permettant de détecter tout comportement qui pourrait révéler un manque d’éthique.

Rappel : Quelles sont les qualités sous-jacentes qu’ESSENSYS recherche chez les candidats ? 
Les qualités des LEADERS. Un procédé mnémotechnique nous permet de les synthétiser : 
#1 L pour listen = écouter
#2 E pour energize = dynamiser
#3 A pour achieve : atteindre les objectifs
#4 D pour developp : Faire progresser ses équipes
#5 E pour ethic : respecter les règles de conduites et les valeurs de la société
#6 R pour rigorous = agir avec rigueur
#7 S pour sense of purpose : avoir le sens de l’objectif.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies afin d'améliorer la navigation et d'analyser le traffic sur notre site.